Questions sur co version électronique de puissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions sur co version électronique de puissance

Message par Alexandre Janot le Jeu 19 Mar - 18:12

Bonsoir,
Voici mes questions :

1) Pour le moteur à CC j'ai du mal à saisir quelque chose : Io a t il une influence sur la vitesse de rotation du moteur ? Et si oui comment se traduit elle ?

2) Sur les diodes qu'on pourrait avoir en concours :
Doit on être capable de raisonner comme dans ce cours (trouver la structure des interrupteurs) et/ou raisonner comme dans l'électronique du signal avec les hypothèses à vérifier pour connaître le comportement d'un montage ? Parce que je vous avoue que la première option m'arrangerait...

Merci pour vos reponses
Alexandre Janot

Alexandre Janot

Messages : 21
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur co version électronique de puissance

Message par Admin le Sam 21 Mar - 10:44

Alexandre Janot a écrit:Bonsoir,
Voici mes questions :

1) Pour le moteur à CC j'ai du mal à saisir quelque chose : Io a t il une influence sur la vitesse de rotation du moteur ? Et si oui comment se traduit elle ?

2) Sur les diodes qu'on pourrait avoir en concours :
Doit on être capable de raisonner comme dans ce cours (trouver la structure des interrupteurs) et/ou raisonner comme dans l'électronique du signal avec les hypothèses à vérifier pour connaître le comportement d'un montage ? Parce que je vous avoue que la première option m'arrangerait...

Merci pour vos reponses
Alexandre Janot

1) I0 est le courant dans le rotor: il conditionne le couple moteur Phi0*I0 et donc a priori plus il est grand, plus le moteur tourne vite... La détermination de Omega passe cependant par l'étude mécanique du système (cf. commande d'un moteur: la courbe tracée pour trouver le point de fonctionnement avec une courbe Gamma.ext en fonction de Omega supposée connue).
2) Il ne s'agit pas tout-à-fait de la même chose. Dans le premier cas, on IMPOSE un cahier des charges (redressement parfait pour les tensions: opération valeur absolue), et on en déduit que les interrupteurs sont des diodes et comment les placer. Dans le deuxième cas, on donne le montage, et on demande d'en déduire la relation entre tension de sortie et tension d'entrée. Il faut donc aussi savoir faire, parce que la technique (hypothèses sur l'état des diodes, résolution du circuit, vérification des hypothèse) sert à tout type de montage à diodes.
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum