Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Alexandre Janot le Mar 3 Mar - 22:14

Bonsoir monsieur,

Voici mes questions :

1) Les conducteurs sont ils des milieux LIH ? Parce que si c'est le cas pourquoi on ne considère que J et pas J' dans les cours précédents ?

2)Peut être une question bête : les métaux ou les alliages sont ils les seuls milieux LIH ?

3)Si on ne fournit pas d'excitation (H<Hm), le matériau n'est pas aimanté en fin de compte ?

4)Pour le transformateur, je n'ai pas bien compris pourquoi les lignes de champs de B étaient canalisés, pouvez vous m'éclairer ?

5) Pourquoi parle on d'adaptation d'impédance (dans l'exemple de l'HP) alors qu'on a de simples fils électriques et non des co-axiaux ? Et pourquoi cherche on à avoir R'=r ?

Merci pour vos réponses
Alexandre JANOT

Alexandre Janot

Messages : 21
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Admin le Mar 3 Mar - 23:38

Alexandre Janot a écrit:Bonsoir monsieur,

Voici mes questions :

1) Les conducteurs sont ils des milieux LIH ? Parce que si c'est le cas pourquoi on ne considère que J et pas J' dans les cours précédents ?

2)Peut être une question bête : les métaux ou les alliages sont ils les seuls milieux LIH ?

3)Si on ne fournit pas d'excitation (H<Hm), le matériau n'est pas aimanté en fin de compte ?

4)Pour le transformateur, je n'ai pas bien compris pourquoi les lignes de champs de B étaient canalisés, pouvez vous m'éclairer ?

5) Pourquoi parle on d'adaptation d'impédance (dans l'exemple de l'HP) alors qu'on a de simples fils électriques et non des co-axiaux ? Et pourquoi cherche on à avoir R'=r ?

1) Oui, mais dès qu'un matériau est conducteur, les courants libres sont >> devant les courants liés, sauf si en plus le conducteur est ferromagnétique.
2) Non, les solutions ioniques (pas trop concentrées, les plasmas,...)
3) Pas d'excitation, c'est H=0... Le matériau n'est pas aimanté dans ce cas s'il est linéaire ou si il a été désaimanté. Sinon, il reste une aimantation M!=0 et un champ rémanent Br!=0
4) On l'a justifié en disant que B est très intense dans le matériau (beaucoup plus que dans l'air) donc les lignes de champ "s'engouffrent dans le matériau" afin que le flux se conserve. Une démonstration plus rigoureuse fait appel aux relations de passage, mais cette méthode est hors-programme.
5) On a adaptation quand une source débite sur une charge résistive de résistance égale à la résistance interne de la source. Coaxial ou fil de cuivre c'est pareil sauf pour de grandes longueurs où on n'est plus dans l'ARQS et il faut prendre en compte la propagation des ondes. Alors le coaxial permet d'éviter les réflexions s'il est fermé sur 50 Ohms, pas une liaison bifilaire en cuivre...
Merci pour vos réponses
Alexandre JANOT
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Alexandre Janot le Mer 4 Mar - 19:07

Bonsoir monsieur,

Voici ma question bonus :
Pourquoi quand on écrit les circuits équivalents (fem induite) on ne prend pas compte les bobinages donc l'apparition d'une inductance ?
Merci pour votre réponse
Alexandre Janot

Alexandre Janot

Messages : 21
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Admin le Mer 4 Mar - 19:15

Alexandre Janot a écrit:Bonsoir monsieur,

Voici ma question bonus :
Pourquoi quand on écrit les circuits équivalents (fem induite) on ne prend pas compte les bobinages donc l'apparition d'une inductance ?
Merci pour votre réponse
Alexandre Janot

Elle est prise en compte! quand on écrit e1=-dPhi1/dt au primaire, Phi est le flux TOTAL de B à travers le primaire, or B est créé par le primaire (donc par les courants i1, et le secondaire donc i2 : Phi1=L*i1 + M*i2).
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Alexandre Janot le Jeu 5 Mar - 20:04

Bonsoir,
Voici ma question :
En quoi court circuiter le secondaire entraine que les pertes seront seulement dues aux pertes cuivre ? Je comprend pourquoi i2=0 entraine le contraire mais je ne vois pas dans ce cas la.
Merci pour votre réponse.
Alexandre janot

Alexandre Janot

Messages : 21
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Admin le Jeu 5 Mar - 21:07

Alexandre Janot a écrit:Bonsoir,
Voici ma question :
En quoi court circuiter le secondaire entraine que les pertes seront seulement dues aux pertes cuivre ? Je comprend pourquoi i2=0 entraine le contraire mais je ne vois pas dans ce cas la.
Merci pour votre réponse.
Alexandre janot

Quand on court-circuite le secondaire, on a u2=0 mais un courant important au secondaire (puisque la résistance de la charge est très faible: simple fil ou ampèremètre) et donc aussi au primaire: les pertes Joule sont grandes, et si on travaille avec une tension réduite au primaire, les pertes fer (en U1^2) sont négligeables devant les pertes cuivre, mais pas nulles, c'est vrai.
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par B.Chevallier le Lun 16 Mar - 14:59

Bonjour,
Ma question porte sur la nature des matériaux pour leur magnétisation.
Dans le cours, on dit que le diamagnétisme concerne tous les matériaux, pourtant, si on raisonne sur le remplissage des couches électroniques, a priori les éléments diamagnetiques sont assez rares vu que très peu ( juste les gaz nobles ) remplissent leur couche de Valence.

Est-ce que pour les matériaux, c'est l'association organisée des atomes qui donne ce caractère diamagnetique ?

Une autre question sur le même aspect :

On dit qu'au dessus de la température de Curie, les ferromagnétiques deviennent paramagnétiques. Cela sous entend-il que tous les ferromagnétiques sont paramagnetiques, l'aspect ferro étant "plus fort" que paramagnetique, et également pour rebondir sur ma question précédente, je ne comprend pas comment tous les matériaux peuvent être diamagnétiques vu que certains sont paramagnétiques...

Merci pour vos réponses.

Chevallier

B.Chevallier

Messages : 11
Date d'inscription : 30/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Admin le Lun 23 Mar - 20:53

B.Chevallier a écrit:Bonjour,
Ma question porte sur la nature des matériaux pour leur magnétisation.
Dans le cours, on dit que le diamagnétisme concerne tous les matériaux, pourtant, si on raisonne sur le remplissage des couches électroniques, a priori les éléments diamagnetiques sont assez rares vu que très peu ( juste les gaz nobles ) remplissent leur couche de Valence.

Est-ce que pour les matériaux, c'est l'association organisée des atomes qui donne ce caractère diamagnetique ?

Une autre question sur le même aspect :

On dit qu'au dessus de la température de Curie, les ferromagnétiques deviennent paramagnétiques. Cela sous entend-il que tous les ferromagnétiques sont paramagnetiques, l'aspect ferro étant "plus fort" que paramagnetique, et également pour rebondir sur ma question précédente, je ne comprend pas comment tous les matériaux peuvent être diamagnétiques vu que certains sont paramagnétiques... P

Tous les matériaux sont diamagnétiques, MAIS s'il y a des électrons célibataires, ils sont AUSSI paramagnétiques or cet effet l'emporte DONC le diamagnétisme ne s'observe que si tous les électrons sont appariés.
Les ferromagnétiques sont des paramagnétiques (électrons célibataires) sauf que les interactions entre dipôles magnétiques sont plus fortes et qu'ils s'orientent collectivement. Cet aspect disparaît au dessus de la température de Curie.

Merci pour vos réponses.

Chevallier
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Arnaud D le Mar 31 Mar - 15:15

Bonjour monsieur,

Voici ma question :

Exercice A , dernière partie de la dernière question.
On veut connaître I1 sans l'hypothèse  du LHI. Pour ça on a u2=0  car ampèremètre et résistance négligée. Donc Faraday => Flux tot dans 2 = cste donc i2= - M/L2 * i1.  C'est ici que je ne comprend pas car j'ai l'impression que M et L2 n'ont de sens qu'avec l'hypothèse du LHI qu'on ne fait plus. ( on les avait calculé avec l'hypothèse d’ailleurs mu0*muR apparaissent dans l'expression de L2 et M.

Merci pour votre aide =)

Arnaud D

Messages : 1
Date d'inscription : 22/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Admin le Mer 1 Avr - 7:44

Arnaud D a écrit:Bonjour monsieur,

Voici ma question :

Exercice A , dernière partie de la dernière question.
On veut connaître I1 sans l'hypothèse  du LHI. Pour ça on a u2=0  car ampèremètre et résistance négligée. Donc Faraday => Flux tot dans 2 = cste donc i2= - M/L2 * i1.  C'est ici que je ne comprend pas car j'ai l'impression que M et L2 n'ont de sens qu'avec l'hypothèse du LHI qu'on ne fait plus. ( on les avait calculé avec l'hypothèse d’ailleurs mu0*muR apparaissent dans l'expression de L2 et M.

Merci pour votre aide =)

La relation Phi2=L2*i2+M*i1 est toujours valable. Elle découle de la linéarité des équations de Maxwell. En revanche, L2 et M qui dépendent de mu.r dépendent comme lui de H donc de i1 et i2 et finalement du temps, donc on ne peut plus comme précédemment les considérer comme constantes. On n'en a pas besoin si u2=0 car alors Phi2=Cte=0 en démagnétisant au préalable le matériau : i2=-i1/N.
avatar
Admin
Admin

Messages : 111
Date d'inscription : 21/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://psi1montaigne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Conversions E.M, statique : le transformateur/Ferromagnétisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum